•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Personnalité nord-ontarienne : le sexologue Jacques Babin

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Personnalité nord-ontarienne : le sexologue Jacques Babin

Rattrapage du mardi 14 janvier 2020
Jacques Babin dans le studio de l'émission Jonction 11-17, à Sudbury

Jacques Babin

Photo : Radio-Canada / Patrick Wright

Originaire de Kapuskasing, Jacques Babin porte plusieurs chapeaux : sexologue, avocat, professeur, conférencier, musicien, bénévole... Bref, il avait beaucoup de choses à raconter pendant sa rencontre approfondie à l'émission Jonction 11-17.

Après un baccalauréat en histoire à l’Université Waterloo, où on l’avait recruté en tant que joueur de football, Jacques Babin se rend à Ottawa pour obtenir son brevet d’enseignement.

Après une courte période comme enseignant à Toronto, il est accepté à l’école de droit de l’Université de Moncton, seule université qui enseignait la common law en français, à l’époque.

À son retour dans le Nord, il pratique le droit à Kapuskasing et à Hearst, où il devient un pionnier, étant parmi les premiers avocats à exiger des documents légaux en français en Ontario.

Le gouvernement disait, bien c’est beau, on peut le faire en français la transaction immobilière, mais on n’a pas de documents. Donc on s’est mis à l’oeuvre, on s’est porté volontaire un peu partout en Ontario, et on a commencé à traduire tous les documents.

C’est lorsque le Collège Cambrian le recrute pour enseigner dans un nouveau programme de droit en français qu’il arrive dans la région de Sudbury. Lorsque le Collège Boréal a repris le programme, il y est resté professeur jusqu’à sa retraite.

Déjà avocat et professeur, Jacques Babin retourne à nouveau aux bancs de l’université, d’abord pour compléter une maîtrise en histoire à l’Université Laurentienne, mais ensuite il poursuit un doctorat sur la sexualité médico-légale en Floride.

De retour au début des années 2000, il devient le premier sexologue à Sudbury avec un doctorat. Donc, plusieurs cas lui sont référés, ce qui l'amène à ouvrir un bureau pour poursuivre sa pratique.

Ce n’était vraiment pas mon intention d’ouvrir un bureau : c’était de faire de la recherche et de publier. Mais soudainement, tous les professionnels savaient qu’il y avait un sexologue en ville, raconte-t-il.

Et soudainement ça sortait de partout qu’on me cherchait. À un moment donné on voulait que je vois les patients de certaines personnes. Finalement, j’ai été obligé de louer de l’espace.

Et aujourd'hui, même à la retraite, il fait un suivi encore avec quelques patients et il donne des conférences sur l’introversion et la psychologie positive.

Outre sa carrière mouvementée, Jacques Babin est un passionné de la musique, du rock ‘n roll entre autres, et il chante dans le group acapella ACAPAZILDA.

Il a été impliqué pendant seize ans au conseil d’administration du Théâtre du Nouvel-Ontario, notamment au moment du déménagement vers les locaux actuels au Collège Boréal. Il siège actuellement comme secrétaire-trésorier de l’ACFO du Grand Sudbury au comité de chantier de la Place des Arts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !