Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du lundi 19 février 2018

Ski's'récup s'entend avec Rossignol

Publié le

Un meuble fabriqué par Skisrécup.
Les meubles à haute valeur ajoutée de Skisrécup sont très en demande.   Photo : Skisrécup

En décembre dernier, l'entreprise étudiante Ski's'récup de Saint-Pascal a livré pas moins de 50 meubles au Massif de Charlevoix. À peine quelques semaines plus tard, on apprend que l'entreprise a le vent dans les voiles, au point d'attirer l'attention d'une multinationale.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

C'est nulle autre que l'entreprise Rossignol qui, dorénavant, fournira Ski's'récup en vieux skis afin qu'elle puisse fabriquer ses meubles. Les bancs, paterres et tabourets sont fabriqués par les étudiants de l'école secondaire Chanoine-Beaudet de Saint-Pascal.

L'école est enchantée par le projet à un point tel que Ski's'récup est devenu un programme de concentration. Pour François Boucher, responsable du programme, cette entente avec Rossignol est un gage de confiance qui a de quoi motiver les élèves du programme.

L'esprit de Ski's'récup, c'est de récupérer. Les skis vont généralement au dépotoir et ne se décomposent pas. Les jeunes développent une certaine fierté à créer des meubles avec ça de leurs propres mains.

François Boucher, responsable de Ski's'récup

Toutefois, le succès vient avec des sacrifices. « Moi, je suis enseignant d'éducation physique à temps plein. Les jeunes doivent aussi étudier. Ça nous apprend à connaître nos limites », affirme François Boucher.

Qu'à cela ne tienne, Ski's'récup a bien l'intention de poursuivre sa lancée. « Nous avons des contrats intéressants à venir. On a bien hâte de vous les présenter. »

François Boucher et les jeunes de Skisrécup posent pour la caméra.
François Boucher (deuxième à partir de la gauche) avec les jeunes de Skisrécup. Photo : Skisrécup

Accrocher les jeunes à leurs études

La plupart des jeunes qui se joignent à la concentration Ski's'récup sont des élèves d'adaptation scolaire. François Boucher affirme que pour plusieurs d'entre eux, l'entreprise étudiante les accroche à l'école.

C'est pas des anges. Ils ont eu des parcours scolaires difficiles pour toutes sortes de raisons. Quand je vois leurs yeux illuminés par le meuble qu'ils viennent de réaliser, pour moi, ça vaut plus cher que n'importe quelle récompense ou n'importe quel contrat.

François Boucher, responsable de Ski's'récup

Le responsable espère que les enseignements reçus avec l'entreprise étudiante sera bénéfique pour ces élèves. « On le sait, on n'a pas le moyen de se passer d'eux dans notre société. Je trouve ça beau de les voir se valoriser avec ça. »

Chargement en cours