Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du mardi 13 février 2018

Téléphonie cellulaire : La Pocatière veut que Québec et Ottawa investissent davantage

Publié le

Lors de la séance ordinaire du conseil municipal de La Pocatière tenue lundi soir, les élus ont adopté quatre résolutions demandant aux différents paliers de gouvernement d'investir davantage pour les réseaux de téléphonie cellulaire en région.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Non seulement les élus ont interpellé Québec et Ottawa sur le sujet, mais ils ont aussi adopté une résolution demandant à Hydro-Québec de revoir sa grille tarifaire des loyers d'occupation des équipements.

Ils ont ce qu'il faut pour que les entreprises de télécommunication utilisent leurs installations. Il faut simplement que les tarifs soient alléchants question de les motiver à s'établir en région.

Sylvain Hudon, maire de La Pocatière

Comme à d'autres endroits dans la province, certains secteurs du Kamouraska ont un réseau de téléphonie cellulaire déficient, voire inexistant. « Ce n'est pas le cas à La Pocatière où nous sommes bien desservis, mais si on veut que la région soit attrayante, il faut que tout le monde ait un bon signal », précise le maire, Sylvain Hudon.

Des projets d'agrandissement

Par ailleurs, des points à l'ordre du jour visaient à autoriser des projets de développement importants pour la municipalité. Les élus ont voté en faveur d'une modification de zonage permettant à la résidence Hélène-Lavoie, qui accueille des personnes âgées autonomes, de procéder à un agrandissement. Selon le maire, la résidence de 146 unités aura bientôt 66 unités de plus.

La Parc de l'Innovation n'est pas en reste puisque les élus ont autorisé la vente d'un terrain situé à l'ouest de l'entreprise de soudage au laser InovaWeld. « Ce sont les propriétaires d'InovaWeld qui l'ont acheté. On peut donc s'attendre à ce qu'il y ait une expansion pour eux prochainement. C'est une excellente nouvelle », affirme Sylvain Hudon.

Le temps presse concernant Bombardier et l'hôpital

Sylvain Hudon a réitéré sa déception quant au fait que Bombardier n'a pas récolté le contrat du REM. Il a pris bonne note des dires du premier ministre, Philippe Couillard, qui a affirmé que d'autres contrats sont à venir et que Bombardier ne sera pas en reste.

Vous savez, les élections s'en viennent. Ce serait le bon moment pour les annoncer, ces contrats-là. Il reste deux ans de travail à La Pocatière avec les contrats qui sont en cours. Après...on ne sait pas!

Sylvain Hudon, maire de La Pocatière

En ce qui a trait aux ruptures de service à l'hôpital Notre-Dame-de-Fatima, Sylvain Hudon piaffe d'impatience de voir ce dossier se régler. « Pour les usagers, c'est pas drôle. C'est un stress énorme pour des gens déjà malades. »

En début d'année, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s'est engagé à régler la pénurie d'anesthésistes d'ici Pâques.

Chargement en cours