•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SolidariCourse : après le Québec, le monde

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

SolidariCourse : après le Québec, le monde

Rattrapage du mardi 16 juin 2020
Quelques participants à SolidariCourse.

Jusqu'à maintenant, pas moins de 58 000 $ ont été amassés par les participants de SolidariCourse.

Photo : Solidaricourse

Rien ne semble être en mesure d'arrêter Yvan L'Heureux. Malgré la crise sanitaire, lui et ses comparses trouvent des moyens de faire bouger les Québécois pour la bonne cause. L'événement SolidariCourse, qui a eu lieu aux quatre coins du Québec au cours des sept dernières semaines, prend maintenant une ampleur insoupçonnée : elle devient mondiale.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Le principe de SolidariCourse est simple. Il s'agit d'un mouvement, à l'origine provincial, où les coureurs et marcheurs se relaient 24/7 pour amasser des fonds pour les banques alimentaires. L'initiative vise à répondre aux besoins croissants en dépannage alimentaire en raison de la COVID-19.

Pour respecter les consignes de distanciation sociale, les participants courent en solo, dans leur voisinage. Après leur épreuve d'une heure, ils passent le flambeau virtuel au suivant. Ils en profitent pour faire une publication sur les médias sociaux afin d'inciter les internautes à faire des dons en argent aux organismes Moisson de leur région.

Amorcée dans la région de Rivière-du-Loup, SolidariCourse s'est ensuite exportée à Québec, à Lévis, à Montréal, en Outaouais et en Estrie. En sept semaines, on a amassé 58 000 $ et des poussières pour nos organismes Moisson, dit Yvan L'Heureux, le sourire dans la voix.

Mais ce n'est pas suffisant pour lui et ses comparses. L'événement se transporte maintenant en Gaspésie... et ailleurs dans le monde.

On a eu des amis Français qui ont participé plus tôt cette semaine. On a des gens d'Afrique du Sud qui ont embarqué, du Royaume-Uni... On va avoir une personne d'Australie plus tard cette semaine. C'est vraiment extraordinaire.

Yvan L'Heureux, idéateur de SolidariCourse
L'organisateur du Défi Everest de Rivière-du-Loup, Yvan L'heureux

L'organisateur du Défi Everest de Rivière-du-Loup, Yvan L'heureux

Photo : Radio-Canada

Les participants internationaux pourront remettre l'argent qu'ils ont amassé au moyen de SolidariCourse à des organismes locaux. Il y a des fondations pour les jeunes personnes handicapées, en France, qui ont été choisies par plusieurs coureurs. On voulait leur laisser le choix comme ils y tenaient. C'est un peu la beauté et la simplicité de SolidariCourse aussi, de se délier les muscles pour une cause qui nous est chère, peu importe laquelle, ajoute Yvan L'Heureux.

Appelée à perdurer?

Yvan L'Heureux ne cache pas que SolidariCourse pourrait se poursuivre au-delà de la durée qui avait été prévue à l'origine. Il y a tellement d'inconnus. Quand pourra-t-on recommencer les courses à pied organisées? On ne sait pas. Par contre, ce qu'on sait, c'est que bon nombre d'organismes ont besoin de soutien. De beaucoup de soutien. Alors oui, il se pourrait que SolidariCourse se poursuivre.

Anouk Baars Meeuwis fait un égoportrait devant des zèbres.

Anouk Baars Meeuwis a participé à la SolidariCourse, en Afrique du Sud.

Photo : Solidaricourse

En plus, il faut bien dire qu'on est chanceux au Québec. J'ai des amis en Malaise qui ne peuvent même pas sortir de chez eux plus que quelques minutes. Alors d'imaginer l'organisation d'un marathon à ce moment-ci, on n'est pas là. SolidariCourse vient donc prendre une place bien importante.

Yvan L'Heureux, idéateur de Solidaricourse

Yvan L'Heureux rappelle qu'il est encore temps de s'inscrire à SolidariCourse. Toutes les indications, les consignes et les plages horaires sont sur notre page Facebook, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi