•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des travaux en deux étapes sur l'Héritage I ?

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Des travaux en deux étapes sur l'Héritage I ?

Rattrapage du jeudi 12 mars 2020
un navire amarré.

Le traversier l'Héritage 1 amarré à Trois-Pistoles.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

En marge du budget provincial qui a été déposé mardi dernier, le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif a repris le contenu du ministre des Transports, François Bonnardel, en ce qui a trait au traversier L'Héritage I. En revanche, il laisse entrevoir l'une des options sur la table soit celle que les réfections sur le navire se fassent en deux étapes.

Un texte de Jérôme Lévesque-Boucher

Denis Tardif insiste: il ne veut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avant abattu. Je reprends les paroles du ministre [Bonnardel]: il y aura de bonnes nouvelles bientôt. [...] Je pense que nous sommes plus près du fil d'arrivée que nous l'étions il y a deux mois, mentionne le député.

Toutefois, comme les réparations nécessaires à la saison du traversier pressent, Denis Tardif laisse entrevoir l'une des solutions envisagées.

Dans l'éventualité où on se dirige vers une réponse positive [pour le financement des réparations], un des scénarios étudiés, c'est de prendre le bâteau au cours du mois d'avril, quand les glaces auront quitter, et de faire les premières réparations répondant aux exigences de Transport Canada.

Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata
Denis Tardif sourit à la caméra.

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Selon Denis Tardif, cette solution pourrait sauver une partie de la saison 2020 de la traverse. Et après ça, on pourrait éventuellement retourner en cale sèche, toujours en admettant que Transport Québec répondent oui à [la réfection], ce qui n'est pas le cas actuellement, ajoute le député.

Cela voudrait donc dire que les travaux sur le navire Héritage I se dérouleraient en deux étapes, si cette option était choisie. C'est l'un des scénarios envisagés, effectivement, conclut M. Tardif.

Lundi dernier, le ministre François Bonnardel a affirmé que de bonnes nouvelles seront annoncées bientôt en ce qui a trait à l'avenir du traversier Héritage I.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi