•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des aspirants conseillers à Saint-Pacôme après cinq appels de candidatures

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Des aspirants conseillers à Saint-Pacôme après cinq appels de candidatures

Audio fil du mercredi 2 octobre 2019
La municipalité de Saint-Pacôme au Kamouraska

La municipalité de Saint-Pacôme au Kamouraska

Photo : Radio-Canada

Le cinquième appel de candidatures pourrait être le bon. Il y aura élection en bonne et due forme, le 27 octobre prochain à Saint-Pacôme pour pourvoir les postes de conseillers.

Le mois dernier, nous apprenions que la municipalité de Saint-Pacôme peinait à recruter des citoyens afin de pourvoir les deux postes de conseillers municipaux disponibles depuis plusieurs mois.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Il y a maintenant plus d'un an, un des conseillers municipaux a remis sa démission. Comme un problème n'arrive jamais seul, un deuxième conseiller a fait de même, il y a environ six mois.

On a donc fait un appel de candidatures. Rien. Personne n'a déposé de bulletin. La même chose s'est produite lors du deuxième appel de candidatures...puis lors du troisième...puis lors du quatrième, relate le maire de Saint-Pacôme, Robert Bérubé.

Le cinquième appel a porté ses fruits. Deux personnes ont déposé leur candidature pour le siège numéro 2 et trois personnes l'ont fait pour le siège numéro 6. Nous aurons donc droit à une élection plutôt qu'à un couronnement.

Robert Bérubé, maire de Saint-Pacôme

Philippe Gauvin Lévesque et Denis Lévesque sont donc les candidats pour le siège numéro 2. Pour le siège numéro 6, les aspirants sont Martin Morais, Michel Bouchard et Rosaire Boucher.

Le maire Bérubé, qui s'inquiétait jusqu'à tout récemment de la santé démocratique de la municipalité en raison de l'absence de conseillers, fait preuve d'un optimisme prudent à l'égard de ceux qui ont déposé leur bulletin de candidatures.

Deux de ces personnes sont des habitués de nos séances du conseil. [...] J'espère qu'ils ne sont pas là pour régler leur dossier personnel. Parce qu'on l'a déjà vu: des gens viennent pour régler leur propre problème et ne sont pas là au bénéfice de l'ensemble de la population.

Robert Bérubé, maire de Saint-Pacôme
Robert Bérubé, maire de Saint-Pacôme

Robert Bérubé, maire de Saint-Pacôme

Photo : Radio-Canada

Pas le temps de chômer

Les conseillers qui seront élus le 27 octobre n'auront pas le temps de chômer, selon le maire Bérubé. Nous arrivons, à l'automne, aux discussions sur le budget pour l'an prochain. Des décisions devront être prises par les nouveaux conseillers, notamment en ce qui a trait à la taxation, à savoir si les montants demandés aux citoyens augmentent ou demeurent les mêmes, explique le maire.

Robert Bérubé dit avoir hâte de travailler sur des dossiers à long terme avec les prochains élus. Sur l'environnement, sur l'eau potable. [...] Il y a l'enjeu de la Station plein air qui demeure à sceller aussi. C'est vraiment notre prochain gros dossier.

Les Pacômois qui ne sont pas en mesure de se présenter aux urnes le 27 octobre pourront le faire par anticipation, le 20 octobre, à la Salle municipale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi