Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du mercredi 11 septembre 2019

Un événement pour intéresser les femmes à la politique municipale

Publié le

Des images de femmes
Des femmes en politique   Photo : Radio-Canada

Lors des élections municipales de novembre 2017, seulement 15 % des maires et mairesses élues au Bas-Saint-Laurent ont été des femmes. C'est dans ce contexte que se déroulera vendredi, à l'Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup, l'événement Des municipalités engagées pour + de femmes en politique, organisé notamment par la Table de concertation des groupes de femmes du Bas-Saint-Laurent.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

L'agente de projet de la Table de concertation, Catherine Berger, est d'avis qu'il est essentiel de trouver des solutions afin d'intéresser les femmes au monde politique municipal.

Les femmes représentent 50 % de la population. Or, au Bas-Saint-Laurent, c'est 85 % des maires qui sont des hommes. Pour assurer une équité et une diversité des voix, il faut que les femmes puissent prendre des décisions.

Catherine Berger, agente de projet de la Table de concertation des groupes de femmes du Bas-Saint-Laurent

Du même souffle, Catherine Berger ajoute qu'il ne s'agit pas que d'une question de compétence. On entend souvent cet argument quand on parle de quotas de femmes aux postes de pouvoirs. Or, au même titre que s'il n'y a pas de jeunes qui sont dans les sphères décisionnelles, l'absence des femmes peut se refléter par un genre de manque de considération pour leurs préoccupations, c'est certain, explique Mme Berger.

Des villes qui se sont prêtées au jeu

L'événement qui aura lieu à Rivière-du-Loup ne sera pas le début de la réflexion. En effet, sept municipalités bas-laurentiennes ont participé au projet Plus de femmes en politique? Les médias et les instances municipales, des acteurs clés. Le but de ce projet triennal était, notamment, de mettre en pratique des solutions pour que l'environnement politique soit plus propice à la présence des femmes, ajoute l'agente de projet.

Ces sept municipalités auront donc l'occasion de partager leurs observations à l'égard du projet. Ça va nous donner un bon [canevas] sur lequel on pourra travailler, de dire Catherine Berger.

Les municipalités et villes qui ont participé au projet triennal sont Rivière-du-Loup, Matane, Price, Sainte-Flavie, Sainte-Luce, Saint-Pascal et Saint-Elzéar.

Les citoyens, élus et organismes intéressés par l'événement peuvent s'inscrire auprès de la Table de concertation des groupes de femmes du Bas-Saint-Laurent jusqu'en fin de journée mercredi.

Chargement en cours