Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du jeudi 15 août 2019

Marie-Eve Proulx sera en tournée pour parler de changements climatiques

Publié le

Marie-Eve Proulx sourit à la caméra.
La ministre du Développement économique régional et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et de Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx.   Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Le 18 juin dernier, le ministre québécois de l'Environnement et la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, s'est engagé à déposer, en début d'année prochaine, un Plan d'électrification et de lutte contre les changements climatiques. À ce titre, quatre ministres du gouvernement Legault partiront bientôt en tournée pour consulter la population sur le sujet. La ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx, sera du nombre.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Outre Benoit Charette et Marie-Eve Proulx, les ministres Pierre Fitzgibbon (Économie et Innovation) et Jonatan Julien (Énergie et Ressources naturelles) participeront aux consultations lors de cette tournée qui aura lieu du 27 août au 15 octobre.

Selon la ministre Proulx, l'initiative a pour objectif de trouver des consensus au sein de la population en consultant notamment les organismes régionaux, les élus et les gens d'affaires.

On veut accélérer l'électrification, mais on veut aussi et surtout, avoir l'expertise des gens.

Marie-Eve Proulx, ministre responsable du Bas-Saint-Laurent

La ministre ajoute que cinq groupes de travail réunissant 75 experts auront voix au chapitre. Ce qui est fort intéressant aussi, c'est qu'il y aura également un groupe composé de jeunes qui pourra donner son avis sur les enjeux climatiques, ajoute Mme Proulx.

Le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques Benoit Charette en entrevue à la caméra
Le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques Benoit Charette Photo : Radio-Canada/Jean-François Dumas

Campagne fédérale

Les dates choisies pour cette tournée chevaucheront celles de la campagne électorale fédérale. Au moment du bilan, les partis fédéraux auront fait part de nombreux engagements environnementaux. Vous me le faites remarquer! On n'avait pas cette perspective-là, loin de là. L'idée est vraiment d'avoir, pour le Québec, un plan d'électrification et de [lutte contre les] changements climatiques, affirme la ministre.

Du même souffle, elle admet que l'occasion est belle. Évidemment, si [la tournée] peut influencer nos collègues sur la scène fédérale, si ça peut influencer la campagne électorale, ce sera un plus pour le Québec, souligne Mme Proulx.

L'usine de biométhanisation produira d'ici quelques semaines du gaz naturel liquéfié.
L'usine de biométhanisation de Rivière-du-Loup. Photo : Radio-Canada/Patrick Bergeron

Biométhanisation

Le premier ministre François Legault a récemment eu l'occasion de rencontrer la présidente d'Énergir, Sophie Brochu, notamment pour parler de gaz naturel renouvelable. Énergir est maintenant partenaire de l'usine de biométhanisation de la SÉMER, à Rivière-du-Loup.

Est-ce que la biométhanisation pourrait avoir une place avantageuse dans le plan du ministre Charette? On cherche, encore et toujours, les meilleures innovations et les meilleures façons de réduire nos matières résiduelles. Rivière-du-Loup peut devenir un modèle et a quelque chose entre les mains qui est intéressant. [...] Je suis à peu près certaine que ça va faire partie des enjeux soulevés lors de la tournée, surtout au Bas-Saint-Laurent, conclut la ministre.

Dans l'Est-du-Québec, deux dates de consultations sont prévues lors de cette tournée de consultation. Le 10 septembre, elle fera un arrêt à Rivière-du-Loup. Le 4 octobre, ce sera au tour de Gaspé.

Les quatre ministres se réuniront ensuite à Montréal le 15 octobre pour faire le bilan. L'ensemble des recommandations formulées par les groupes de travail, lors de cette tournée, seront rendues publiques par Québec.

Chargement en cours