Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du vendredi 22 mars 2019

Rémunération des stages : les étudiants de l'Est-du-Québec manifesteront lundi

Publié le

Quatre étudiantes tiennent des pancartes où des slogans sont inscrits. Il peut y lire «Pour la rémunération de tous les internats» et «La psycho est rendue un bingo»
Tout comme à l'Université du Québec à Trois-Rivières (photo), les étudiantes et étudiants de l'Est manifesteront pour une meilleure rémunération des stages lundi, le 25 mars.   Photo : Radio-Canada

Déçus par ce qu'ils considèrent être une absence de mesures sur l'amélioration de la rémunération des stages dans le premier budget du ministre Éric Girard, les étudiants de l'Alliance régionale étudiante de l'Est-du-Québec (AREEQ) protesteront lundi prochain.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Selon Guillaume Cochon, président de l'Association étudiante générale de l'Université de Rimouski (AGÉCAR), cela fait maintenant des années que les associations étudiantes du Québec demandent à ce que les stages soient mieux rémunérés.

Pourtant, souligne-t-il, le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, s'était engagé à évaluer les différents scénarios pouvant mener à une meilleure rémunération des stages.

On constate que le ministre Roberge n'a pas tenu compte de nos demandes dans ce budget. Nous allons donc faire un sit-in, lundi prochain à l'UQAR, pour manifester notre mécontentement.

Guillaume Cochon, président de l'Association étudiante générale de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Les étudiants du Cégep de La Pocatière feront de même. On est un cégep très technique. Les trois quarts de nos techniques ont des stages. Malheureusement, nous n'avons pas été entendus et c'est pourquoi on veut faire pression sur le gouvernement, affirme Alexandre-Xavier Montbleau, secrétaire général de l'Association générale des étudiantes et étudiants du Cégep de La Pocatière (AGEECLP).

Notre dossier sur le budget du Québec 2019

Chargement en cours