Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du jeudi 28 février 2019

Une nouvelle vocation pour le presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie?

Publié le

Le presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie.
Le presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie.   Photo : Conseil du patrimoine religieux du Québec, 2003.

La Corporation pour le maintien des biens historiques de Saint-Denis a l'intention de donner une nouvelle vocation au presbytère de Saint-Denis-de-la-Bouteillerie. L'organisation veut y établir un gîte.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

L'organisme à but non-lucratif souhaite éviter que le bâtiment patrimonial passe aux mains d'intérêts privés.

On envisage y ouvrir six chambres. Dans l'ancienne salle à manger et dans la cuisine du presbytère, on veut faire un café. Les trois autres pièces pourront servir d'endroits pour y faire des réunions ou des expositions.

Jean Desjardins, président de la Corporation pour le maintien des biens historiques de Saint-Denis

Selon le président de la Corporation, un investissement d'environ 140 000 $ sera nécessaire à ce projet. L'offre d'achat est déposée. Nous attendons une réponse de l'Association touristique régionale du Bas-Saint-Laurent pour une aide financière, précise-t-il.

Une demande bien présente

Le président de la Corporation est d'avis que ce projet sera facile à rentabiliser puisque l'offre d'hébergement est minime, à Saint-Denis-de-la-Bouteillerie.

On se situe sur la route touristique de la région. En haute saison, soit l'été, tout est loué à Kamouraska, la municipalité voisine. On est donc en périphérie où il y a un peu plus de tranquillité, affirme M. Desjardins.

Il ajoute que la revalorisation du bâtiment est d'une grande importance pour le patrimoine bâti de la région. Le presbytère se situe entre l'église, les Jardins oubliés et la Maison Chapais. Ce serait dommage de voir partir ça au privé, conclut-t-il.

Si tout se déroule comme prévu, le nouveau gîte ouvrira ses portes en juin 2019.

Chargement en cours