Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du mardi 22 janvier 2019

Un programme d'écoéducation au Cégep de Rivière-du-Loup

Publié le

Deux enfants découvrent la nature en observant une coccinelle. C'est l'été.
Le bienêtre, le développement de l’enfant et l’environnement sont au cœur d’une nouvelle formation en écoéducation offerte par le Groupe Collegia–Cégep de Rivière-du-Loup.   Photo : Cégep de Rivière-du-Loup

À compter du mois de février, un programme de perfectionnement destiné aux professionnels de l'éducation à l'enfance sera offert par le Cégep de Rivière-du-Loup et le Groupe Collégia. Accompagnés d'un tuteur, les éducateurs et enseignants du primaire pourront développer des compétences pour intégrer l'écoresponsabilité dans leurs pratiques quotidiennes.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

La formation Écoéducation par la nature permettra d'outiller les éducateurs pour les aider à transmettre ces connaissances aux enfants, notamment en ce qui a trait aux activités qui ont lieu directement dans la nature.

À une époque où les préoccupations environnementales sont nombreuses, le directeur du programme, Réjean Chatigny, affirme qu'ajouter cette corde à l'arc des éducateurs est devenu essentiel.

J'ai moi-même des enfants et des petits-enfants et je perçois que c'est de plus en plus important dans leur éducation. [...] Ils ont un sens d'observation de la nature et ils apprennent dès qu'ils en ont l'occasion, explique M. Chatigny.

Réjean Chatigny explique que les éducateurs eux-mêmes demandent à ce que leurs connaissances sur la nature et l'environnement soient approfondies pour le bénéfice des enfants.

[Bon nombre d'éducateurs] ont été formés il y a cinq, dix ou vingt ans. L'écoresponsabilité et le développement durable n'étaient pas au centre des préoccupations pédagogiques à ce moment-là.

Réjean Chatigny, directeur du programme d'écoéducation par la nature au Groupe Collégia

C'est en 2016 que le Groupe Collégia a pensé à ce programme d'écoéducation. À l'époque, l'organisation désirait faire de cette formation une attestation d'études collégiales (AEC). Ça nous a été refusé par le ministère de l'Éducation, donc on en a fait un programme de perfectionnement, précise M. Chatigny.

Principalement offerte en ligne, la formation prévoit également 15 heures d'enseignement en classe au cours d'une fin de semaine.

Le cégep de Rivière-du-Loup
L'ancienne façade du Cégep de Rivière-du-Loup, en décembre 2018. Photo : Radio-Canada/Patrick Bergeron

Climatoscepticisme?

Si certains parents plus climato sceptiques pourraient être froids à l'idée que de telles connaissances soient transmises à leurs enfants, Réjean Chatigny affirme qu'il n'a pas eu d'indication à cet effet.

C'est une question embêtante. Je suis en contact avec le réseau des CPE (centres de la petite enfance), des fondations et des organismes qui travaillent dans le domaine de l'environnement. Les appréhensions manifestées par les parents portent surtout sur des aspects de sécurité, explique M. Chatigny.

En allant apprendre dans la nature, on ne veut évidemment pas que les enfants subissent des engelures, des égratignures ou qu'ils se cassent un membre en jouant à travers des arbres qui ne sont pas sécuritaires. C'est cette préoccupation-là qui revient le plus.

Réjean Chatigny, directeur du programme d'écoéducation par la nature au Groupe Collégia

Si la participation à la formation est suffisante, elle débutera en février 2019 au Cégep de Rivière-du-Loup.

Chargement en cours