•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deuxième partie de notre entrevue avec la ministre Marie-Eve Proulx

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Deuxième partie de notre entrevue avec la ministre Marie-Eve Proulx

Audio fil du jeudi 15 novembre 2018
Marie-Eve Proulx lors d'un point de presse

La ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Pour cette deuxième partie de notre entrevue avec Marie-Eve Proulx, il est surtout question de son avenir à titre de ministre et des projets qui lui tiennent à cœur pour le Bas-Saint-Laurent.

Une entrevue réalisée par Jérôme Lévesque-Boucher

Si les nombreux dossiers qui lui sont confiés peuvent sembler colossaux, Marie-Eve Proulx est plutôt d'avis que sa responsabilité à titre de ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, de Gaspésie-les-Îles et de Chaudière-Appaches va de soi.

Son souhait le plus cher serait de léguer un accès à la téléphonie cellulaire pour ces trois régions. « On en parle encore en 2018 mais j'aimerais qu'on n'en parle plus d'ici 5 ans », tranche-t-elle.

Elle affirme aussi assurer une transition harmonieuse dans le dossier des quais fédéraux qui seront bientôt transférés à Québec. Les projets éoliens feront aussi partie de ses priorités. « Les élus du Bas-Saint-Laurent m'ont fait part de leurs préoccupations à ce niveau », dit-elle.

Pour écouter la première partie de l'entrevue, veuillez cliquer ici.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi