•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Quelle sera la place des médias sociaux dans la campagne électorale ?

Audio fil du jeudi 23 août 2018
Logos de Pinterest, Facebook, Twitter, Snapchat, TouTube, Instagram

Logos de compagnies numériques

Photo : Création de Natanaelginting/Freepik.com

Le maire de la Ville de Rimouski, Marc Parent, s'improvise journaliste dans le cadre des élections provinciales qui s'amorcent. Il s'entretient avec les chefs des principaux partis (François Legault et Jean-François Lisée jusqu'à présent) sur quatre différents enjeux régionaux et publie ses entrevues sur sa page de maire sur Facebook. La consultante en communications numériques et médias sociaux, Nellie Brière, analyse cette initiative à l'émission Info-Réveil.

C'est comme prendre la place des médias, prendre la place publique d'assaut. C'est un peu douteux car ce n'est pas de la vraie information, c'est une forme de propagante avec des guillemets! Dans le cas du maire de Rimouski, il veut avoir de l'engagement. Il y a donc une forme de conflit d'intérêts. Je me questionne sur la confusion des genres que cela peut générer. Parce qu'utiliser une page commerciale Facebook, il y a une forme de transparence, les gens sont au fait que c'est une page commerciale, que c'est de la publicité, mais quand vous utilisez la forme d'une entrevue qui ressemble et qui rappelle les entrevues faites avec les médias ou les journalistes, cela peut générer de la confusion, les gens pourraient s'y méprendre.

Nellie Brière, consultante en communications numériques et médias sociaux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi