Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du mardi 22 mai 2018

Réactions au rapport de la Vérificatrice Générale à propos des coûts de l'éolien

Publié le

Une éolienne
Une éolienne   Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Les maires des villes les plus populeuses de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent pourfendent le rapport de la Vérificatrice générale du Québec qui attribue en partie à l'éolien la hausse des tarifs d'électricité de 2,5 milliards entre 2009 et 2016.

Dans son premier rapport de 2018, déposé mercredi dernier, la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc a conclu que les Québécois paient trois fois plus cher l'électricité provenant d'autres sources d'énergie que les grands barrages hydroélectriques.

Les élus de Gaspé, Rimouski, Rivière-du-Loup, Sainte-Anne-des-Monts et New Richmond estiment qu'il s'agit d'une analyse essentiellement comptable qui ne tient pas compte de la création de 5000 emplois reliés à la filière éolienne au Québec, dont mille dans les régions de l'Est-du-Québec

L'analyse que la Vérificatrice fait est purement comptable et assurément, elle ne tient pas compte d'un ensemble de facteurs... Elle ne met pas non plus en parallèle l'énergie qui est produite par de plus grands barrages de façon récente dont La Romaine et les barrages LG notamment. Dans ce cas-là, elle fait une comparaison qui est assurément boiteuse...

Michel Lagacé, président de la Régie de l'énergie du Bas-Saint-Laurent

Chargement en cours