•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Musée régional de Rimouski à la recherche de jeunes allumés

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Le Musée régional de Rimouski à la recherche de jeunes allumés

Audio fil du mardi 5 septembre 2017
Des pinceaux et de la peinture.

Des pinceaux et de la peinture.

Photo : iStock / Istock

Le Musée régional de Rimouski est à la recherche de 12 jeunes de 16 à 29 ans afin de mettre sur pied un comité jeunesse et d'attirer davantage de jeunes adultes au musée.

Ces jeunes se rencontreront entre une et trois fois par mois à compter du mois d'octobre jusqu'à la fin d'avril. Ils auront pour mandat d'élaborer un projet pour permettre aux jeunes adultes de connaître et d'apprécier le musée.

« Rejoindre les jeunes, c'est un défi », explique l'agente à l'éducation pour le Musée régional de Rimouski, Brigitte Lacasse. « On rejoint les enfants via les écoles, on rejoint les personnes âgées plus naturellement, mais les jeunes adultes, on dirait que ça ne fait pas partie de leurs habitudes. »

Algues dans un aquariumAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Musée régional a entre autres une vocation scientifique et présente actuellement l'exposition «Le secret des algues».

Photo : Facebook/Musée régional de Rimouski

Brigitte Lacasse explique que les jeunes seront invités à créer un projet autour de l'art contemporain, de la science ou de l'histoire, qui sont les trois principaux axes du musée. Ils seront invités à circuler dans le musée à leur guise et à se l'approprier afin de créer un projet à leur image.

Il y a un désir de s'ancrer dans la communauté, de faire du musée un milieu de vie.

Brigitte Lacasse, agente à l'éducation pour le Musée régional de Rimouski

Les jeunes âgés de 16 à 29 ans ont jusqu'au 18 septembre pour soumettre leur candidature.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi