•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prendre l'air avec le Bonhomme Sept Heure

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Prendre l'air avec le Bonhomme Sept Heure

Rattrapage du jeudi 21 janvier 2021
Les rues résidentielles sont complètement vides à Rimouski.

Les rues résidentielles sont complètement vides à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le fondateur du Défi Everest, Yvan l'Heureux, a trouvé une nouvelle façon pour faire bouger les citoyens. Le projet B7 propose d'illuminer les rues, de sortir et prendre l'air, entre 19 h et 20 h. Le nom B7 fait référence au personnage fictif de la culture au Québec, le Bonhomme Sept Heures. Éric Gagnon reçoit l'initiateur de l'activité.

En lançant le projet B7, Yvan L'heureux invite la population à profiter de l'heure précédant le couvre-feu pour aller jouer dehors, faire le plein d'air frais et prendre des photos.

Il propose aussi à la population de partager sur la page Facebook de B7 ces moments captés lors de leurs sorties et de leurs activités.

C'est participatif, donc les gens envoient tout simplement leurs photos sur la publication du jour; ils peuvent voir sur l'album des meilleures photos de la veille sur le Facebook de B7, ou ils nous envoient un message avec leurs photos et on les publie dans les différents albums. C'est d'une extrême simplicité, ça invite les gens à aller dehors. Nous, notre projet cette semaine, ça a été de faire un igloo avec mon fils. Donc, on s'est fait un quinzhee et ce soir on va coucher dedans. On met des photos depuis le début de la semaine de [notre] projet.

Yvan L'Heureux, créateur du projet B7

Sur une autre note, Yvan L'heureux ignore encore ce qui va advenir des événements du Défis Everest qui se tiennent généralement à l'automne. Cependant, il vient de lancer au début du mois Les Camps de l'Everest au cours desquels il consiste à accumuler le plus de dénivelés possible, à pieds, en raquette, en ski ou à la course en guise de préparation pour le défi automnal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi