Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Gagnon
Audio fil du mercredi 15 mai 2019

Les chiens seront admis dans les parcs de la SÉPAQ dès vendredi

Publié le

Un chien promené en laisse au parc d'Oka
Les chiens seront permis mais sous certaines conditions dans 21 des 23 parcs nationaux de la SÉPAQ   Photo : Radio-Canada / Sebastien Larose

Les chiens seront admis dans 21 parcs nationaux du Québec à compter du 17 mai.

Un projet-pilote était en cours depuis 2016 pour s'assurer que les propriétaires de chiens respecteraient l'environnement. Au parc national du Lac-Témiscouata, la formule était testée depuis l'an dernier.

Selon le responsable des relations avec les médias pour la SÉPAQ, Simon Boivin, les résultats ont été concluants, de sorte que cette autorisation est maintenant élargie.

Cela concerne 21 parcs, mais seulement dans certains secteurs et sous certaines conditions.

Simon Boivin, responsable des relations avec les médias pour la SÉPAQ

Des sentiers seront spécialement dédiés aux propriétaires de chiens, alors que d'autres ne leur seront pas accessibles pour ne pas déranger les usagers qui ne souhaitent pas rencontrer de chiens.

Les chiens doivent être gardés en laisse en tout temps. Cette laisse-là ne doit pas dépasser trois mètres. Il faut que pour les chiens, comme pour les humains, dans un parc national, on reste dans les sentiers. Les propriétaires de chiens ont, bien évidemment, l'obligation, de ramasser les besoins que leur animal pourrait laisser sur le sentier, explique Simon Boivin.

Selon M. Boivin, ce droit pourrait être retiré si les propriétaires ne suivent pas les règlements.

Deux parcs toujours inaccessibles

Pour des questions de préservation écologique, il est toujours interdit d'amener des chiens dans les parcs nationaux de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, en Gaspésie, et de l'Île d'Anticosti.

Chargement en cours