•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Chronique littéraire du Bas-du-Fleuve avec Claude La Charité

Rattrapage du jeudi 5 décembre 2019
Claude La Charité sur le plateau radio d'Info-réveil en sortie à l'UQAR

Claude La Charité, écrivain et professeur, département des lettres et humanités, UQAR

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Chronique portant sur l'histoire de la littérature au Bas-Saint-Laurent avec Claude La Charité, professeur du département des lettres et humanités de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Il est question cette semaine du poète Émile Nelligan (1879-1941).

Onzième d'une série de chroniques qui se fondent sur l'idée que la littérature québécoise aurait été inventée dans la région du Bas-du-Fleuve.

Émile Nelligan est né à Montréal en 1879. Mauvais élève, il abandonne très tôt ses études pour se consacrer à la poésie. Entre l'âge de 16 et 19 ans, il écrit l'essentiel de son oeuvre poétique, dont le célèbre Vaisseau d'Or ainsi que Soir d'hiver.

Tout s'arrête cependant brutalement en 1899, lorsqu'il est interné à l'asile Saint-Benoît-Joseph-Labre dans l'est de Montréal alors qu'il n'a pas encore 20 ans. Il ne sortira de cet asile que pour être transféré à Saint-Jean-de-Dieu, l'actuel hôpital Hippolyte-Lafontaine, où il va mourir en 1941.

Qui est-il et quel est son apport à la littérature québécoise émergente dans le Bas-du-Fleuve?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi