•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Le film « Fondations » à Rivière-du-Loup et Rimouski

Audio fil du lundi 7 octobre 2019
Oliver D. Asselin, réalisateur

Oliver D. Asselin, réalisateur

Photo : Radio-Canada / Valerie Marcoux

« Fondations » est un documentaire qui ramène l'auditeur en 2016 au moment où sévit un litige entre la Ville de Montréal et les fondateurs des Forges de Montréal, notamment Mathieu Collette, son forgeron. Éric Barrette a rejoint le réalisateur Olivier D. Asselin afin qu'il explique le sujet de son long-métrage.

En 2006, le forgeron Mathieu Collette signe un bail de location avec la Ville de Montréal afin d'occuper la plus ancienne station de pompage de Montréal située dans le quartier de Griffintown. Certaines conditions n'auraient pas été respectées, d'où l'émergence d'une négociation corsée entre les deux camps.

Le film traite plus particulièrement du moment au cours duquel les artisans de la forge ont évité l'expulsion ainsi que de la mobilisation citoyenne qui l'a accompagné.

Aujourd'hui, nous sommes encore dans un moment charnière. Il y a toujours des négociations en cours, entre le fédéral, la Société immobilière du Canada et l'administration de la Ville de Montréal. On attend encore qu'un nouveau bail soit proposé par la Ville. Cela dit, une bataille a été gagnée pendant le temps où je les ai suivi. Et c'est ce que raconte mon film.

Olivier D. Asselin, réalisateur

Le film est projeté le lundi 7 octobre au cinéma Princesse de Rivière-du-Loup et le mercredi 9 octobre au cinéma Paraloeil de Rimouski. La présence du réalisateur Olivier D. Asselin est prévue pour les deux représentations.

Les Forges de Montréal

Les Forges de Montréal

Photo : facebook.com/Les-Forges-de-Montreal-159805824113079

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi