•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Info-réveil

Info-réveil

Avec Éric Gagnon

En semaine de 6 h à 9 h

Rattrapage du mardi 8 décembre 2020

Rattrapage

  • ICI Première et l'application OHdio nous proposent un balado qui analyse quotidiennement l'actualité. « Ça s'explique » est animé par Alexis de Lancer. Chaque matin, le balado revient sur un sujet d'actualité de la veille et l'animateur discute avec un invité pour analyser, comprendre et expliquer la nouvelle. Éric Barrette vous propose deux extraits qui touchent la langue française et la vaccination.

  • Nouvelle formule pour le 24e Téléradiothon de l'organisme La Ressource d'aide aux personnes handicapées du Bas-Saint-Laurent. Encore cette année, le spectacle sera présenté à l'antenne des télévisions communautaires. Il ne sera cependant pas capté le samedi soir à la salle Desjardins-Telus en présence de spectateurs pour être diffusé le lendemain.

  • L'initiative d'une résidence pour aînés de Gatineau devenue virale sur les réseaux sociaux a inspiré une rimouskoise. La résidence Le Château Symmes a lancé une campagne qui invite les citoyens à envoyer une carte de Noël aux résidents qui vont passer le temps des Fêtes seuls. La Rimouskoise Krystine Plourde invite les Bas-laurentiens à faire de même et rédiger des cartes de souhaits pour égayer le temps des Fêtes des personnes âgées qui se retrouveront seules cette année, en raison de la pandémie.

  • Le conseil municipal de Rivière-du-Loup tenait sa dernière séance régulière lundi soir. Patrick Bergeron revient sur les grandes lignes, soit un programme pour inciter les casse-croûte de la MRC à utiliser le bac brun, ainsi qu'une demande d'assouplissement du nombre de places par centre de la petite enfance (CPE).

  • Une autrice de Rimouski fait paraître un nouveau livre jeunesse. Louise Malenfant en est à son troisième livre à compte d'auteur. Avec « Louise et le coucher de soleil sur l'île St-Barnabé », elle nous propose un peu de magie, alors qu'une jeune fille de 13 ans entend le soleil se coucher.

  • Il y a 10 ans, le 6 décembre 2010, les grandes marées et le mauvais temps ont causé d'importants dégâts partout dans l'est de la province. Depuis, des propriétaires ont dû vendre leur maison et nos côtes demeurent plus que jamais menacées par l'érosion des berges. 10 ans plus tard, quel est l'état de la situation au Bas-Saint-Laurent? Que reste-t-il à faire? Éric Gagnon fait le point avec Pascal Bernatchez, titulaire de la Chaire de recherche en géoscience côtière de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Vous aimerez aussi