Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du vendredi 14 septembre 2018

La Caroline du Nord dans l'attente de la tempête

Publié le

L'ouragan Florence dans l'océan Atlantique en direction de la côte est des États-Unis
Les météorologues ne savent toujours pas exactement où l'ouragan Florence va toucher terre sur la côte est des États-Unis, alors que les autorités philippines en Asie ont commencé jeudi à évacuer des milliers de personnes qui se trouvent sur la trajectoire prévue du typhon Mangkhut.   Photo : Reuters / NASA

La Caroline du Nord est fouettée par l'ouragan Florence, et l'oeil de la tempête devrait frapper Cape Fear dans les prochaines heures.

Le correspondant Philippe Leblanc est présent sur le cap, situé dans la ville de Wilmington où, déjà, les vents violents causent de nombreuses pannes de courant et où le niveau des eaux devient inquiétant.

« C’est un ouragan géant, de 400 km de large. Il se déplace très lentement, et selon les premières estimations, Wilmington devrait recevoir d’ici deux jours l’équivalent de huit mois de précipitations. »

Avec la tempête qui avance dangereusement vers la côte, les complications sont de plus en plus nombreuses pour les villes riveraines, où les autorités sont sur le pied d’alerte.

« Le vent et la pluie [nous] balaient le visage. Sur les routes, des branches cassées s’accumulent, et les pannes d’électricité sont de plus en plus généralisées. Nous avons vu des transformateurs qui explosent dans de grandes boules de feu. »

Selon les dernières informations, le niveau de l’océan Atlantique a déjà monté de 2 m. Même si l’ouragan a été déclassé de catégorie, le gouverneur de la Caroline du Nord a maintenu que l’ouragan était très menaçant.

Chargement en cours