Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du vendredi 9 novembre 2018

Le génie brassicole de futurs ingénieurs

Publié le

Les étudiants en génie ont une réputation qui les précède : ils aiment boire de la bière. Certains d'entre eux en ont développé un passe-temps en s'impliquant dans l'un des cinq clubs brassicoles universitaires au Québec. Ils se rassemblent aujourd'hui pour la compétition Saveurs de génie, qui se déroulera à l'École de technologie supérieure (ETS).

Les clubs en compétition soumettent des bières dans deux catégories : une de goût et une d’innovation. Dans cette deuxième catégorie, les clubs présentent un produit qui pourrait avoir des retombées en revenus et en efficacité pour l’industrie.

Pour l’épreuve de goût, les brasseurs en herbe sont invités à exprimer leur créativité tout en respectant la tradition. On trouve d’ailleurs, cette année, sur la carte de Saveurs de génie, une gose mojito, une sûre à la menthe et à la lime, et une IPA noire à l’épinette ainsi qu'une blanche au thé.

« Dans le cas de la gose mojito, on doit s’attendre à une sûre au côté salé, car il faut savoir respecter le style tout en sortant des sentiers battus », souligne le directeur de l’événement, Benoît Lapointe.

Les ingénieurs passent plusieurs heures par jour devant leur ordinateur à faire des calculs et de la modélisation. La compétition Saveurs de génie leur permet de s’exprimer sur un terrain moins pragmatique que celui de leurs travaux de session.

Chargement en cours