Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 6 novembre 2018

Denis Coderre regarde ses options pour un retour en politique municipale

Publié le

Denis Coderre en entrevue avec Alain Gravel.
Denis Coderre en entrevue avec Alain Gravel.   Photo : Radio-Canada / Jean-Simon Fabien

Un an après avoir démissionné de la vie municipale, Denis Coderre n'exclut pas un retour en politique. « Au fédéral, c'est non, au provincial, c'est non, au municipal, on regarde les options. »

Denis Coderre a été nommé, lundi, au titre de médiateur au Réseau mondial des élus locaux francophones. L’ex-maire de Montréal a admis avoir eu besoin de la dernière année pour faire le point et réfléchir à son avenir.

« C'était important de prendre une pause d'un an. J'avais des défis personnels à relever. J'ai été en politique 35 ans, et je serai toujours intéressé par l'émancipation de ma ville. »

M. Coderre a refusé de commenter la première année en poste de Valérie Plante, faisant valoir qu’il n’avait pas l’intention d’être une belle-mère. Il a toutefois insisté à plusieurs reprises sur le bilan positif de son administration, lui qui a pris le pouvoir alors que Montréal était à découvert après des années de gouvernance de Gérald Tremblay et d’Union Montréal.

« Je dois avoir fait quelque chose de pas correct dans la défaite, mais j'en prends bonne note, et c’est une bonne dose d’humilité. »

M. Coderre se dit néanmoins fier d’avoir pu procéder à la refonte des régimes de retraite, d’avoir donné un statut de métropole à Montréal et de lui avoir permis d’acquérir des pouvoirs supplémentaires et d’avoir réaffirmé la place de la ville sur le plan international.

Chargement en cours