Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mercredi 31 octobre 2018

Interdiction de circulation sur le mont Royal : l'heure du bilan pour la ville

Publié le

Un panneau de signalement indique que la voie Camillien-Houde est désormais un cul-de- sac.
La voie Camillien-Houde et le chemin Remembrance sont interdits à la circulation de transit pour un projet pilote de l'administration Plante, du 2 juin au 31 octobre.   Photo : Radio-Canada

C'est la fin du projet pilote sur l'interdiction de circulation sur le sommet du mont Royal. Cinq mois après l'entrée en vigueur de la mesure, les citoyens sont appelés à se prononcer sur l'exercice.

Vélo Québec milite pour la fermeture permanente du transit entre le chemin Remembrance et la voie Camilien-Houde, et déplore que la réouverture du tronçon crée un nouveau « psychodrame » si la Ville en vient à la conclusion que le transit devait être fermé de manière définitive.

L’entrée en vigueur en juin dernier de l’interdiction de circulation sur le sommet du mont Royal avait en effet soulevé un tollé. Or, pour la présidente-directrice générale de Vélo Québec, Suzanne Lareau, la fermeture de l’axe permettrait de repenser l’aménagement de la voie, très populaire chez les cyclistes montréalais.

« L’auto, chaque fois qu’on lui donne une place, elle prend la place. On a un devoir de réduire la place de la voiture en ville. S’il y a bien une place où on doit limiter la circulation, c’est bien dans un parc-nature. »

Mme Lareau mentionne que la Ville pourrait poser un geste symbolique pour l’environnement en fermant de manière permanente la voie Camillien-Houde.

« Il est anormal qu’on accepte que des voitures qui ne sont pas destinées au parc puissent le traverser pour arriver de l’autre côté. »

Une carte du sommet du mont Royal indiquant les interdictions en vigueur pendant le projet pilote.
En rouge, la section interdite aux véhicules entre le 2 juin et le 31 octobre.   Photo : OCPM

Chargement en cours