Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 16 octobre 2018

Une cave à vin aux 40 000 trésors

Publié le

Le collectionneur de vin Michel-Jack Chasseuil pose dans sa cave avec un magnum de Château Pétrus.
Michel-Jack Chasseuil dans sa cave à vins.   Photo : Getty Images / Nicolas Tucat

La cave à vin de Michel-Jack Chasseuil a des allures de caverne d'Ali Baba avec ses quelque 40 000 bouteilles de grands crus.

« On a parlé de 50 millions d’euros pour la valeur parce qu’un Chinois milliardaire m’a offert un chèque de ce montant pour ma collection. Mais ma cave n’est pas à vendre! Je vais mettre ça à la banque et alors? » s’exclame le collectionneur dont la plus ancienne bouteille est un Château d’Yquem de 1811.

M. Chasseuil est de passage au Québec pour prononcer une conférence au Centre Phi le 22 octobre prochain.

La personnalité vive de M. Chasseuil passionnera sans doute les personnes présentes, lui qui dit rêver avec ses flacons qu’il récolte depuis 50 ans.

« J’ai investi massivement dans le vin dans les années 90, quand ce n’était pas cher en me disant qu’en 2020, je vendrais une caisse de temps en temps pour survivre », explique-t-il.

Or, la hausse des prix du vin lui a permis d'accumuler une vraie fortune. Le collectionneur insiste pour dire que ses premières bouteilles étaient bien modestes : du vin de fermier et ses premiers Petrus, vendus à l’époque pour moins de 30 euros.

« Mon Yquem 1811 vaut 100 000 euros, mentionne-t-il, mais vous verrez, un jour on aura des bouteilles à 1 million. »

Le collectionneur de vin Michel-Jack Chasseuil
Le collectionneur de vin Michel-Jack Chasseuil Photo : Radio-Canada/Jean-Simon Fabien

Chargement en cours