Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du vendredi 5 octobre 2018

Une école de Montréal aura son programme de sport électronique-études

Publié le

Un visiteur aux cheveux blonds assis de dos joue à un jeux vidéo.
Un visiteur joue à un jeu vidéo lors d'un salon à Paris. Au Canada, le premier stade dédié aux sports électroniques ouvrira à Richmond.   Photo : Reuters / Benoit Tessier

L'École Édouard-Montpetit deviendra le premier établissement à Montréal à offrir un programme de sport électronique-études. Le programme sera soutenu en partenariat avec l'Académie Esports de Montréal qui s'est donné comme mission de former les cyberathlètes de demain.

« Le sport électronique est en montée, c’est super populaire partout dans le monde », affirme Benjamin Denis, directeur marketing à l’Académie Esports de Montréal.

L’objectif de ce programme est d’offrir aux jeunes un environnement favorable à la pratique des sports électroniques et de leur donner des ressources pour renforcer leurs capacités physiques et intellectuelles pour maximiser leur entraînement dans le jeu. Les premiers élèves à suivre le programme feront leur entrée en septembre 2019 à cette école secondaire de l'est de Montréal.

« On veut établir une marque qui va permettre le développement des jeunes dans le domaine, explique Benjamin Denis. On peut prendre l’exemple de missharvey : quand elle a commencé, il n’y avait pas de structure, il n’y avait pas d’idées, pas de chemin. Nous, on veut mettre un peu d’encadrement là-dedans. »

Stéphanie Harvey, connue sous son nom de joueuse missharvey, est une des personnalités les plus en vue de la planète dans le domaine du sport électronique. Originaire de Québec, elle est cinq fois championne du monde du jeu Counter Strike. Elle a aussi été nommée Canadienne la plus intelligente en 2016. Or, missharvey est parvenue à ses exploits sans aucune forme d’aide.

L’Académie Esports mise sur un programme diversifié, alliant pratique du jeu et activité physique.

« L’école secondaire Édouard-Montpetit s’occupe du côté scolaire en matinée, et en après-midi, les jeunes se déplacent dans les locaux de l’Académie sur la rue Saint-Laurent », précise Benjamin Denis.

L’École polyvalente Arvida et le Cégep de Matane proposent déjà à leurs élèves un programme de sport électronique-études.

Chargement en cours