Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du jeudi 20 septembre 2018

Playing Hard, quand le jeu devient réalité

Publié le

Une des multiples scène d'action vécues en jouant à For Honor
Une des multiples scène d'action vécues en jouant à For Honor   Photo : Ubisoft

« L'industrie du jeu vidéo, c'est une industrie super sauvage dans laquelle 3 % des jeux rapportent 97 % des profits ». Ces mots de Stéphane Cardin, producteur à Ubisoft Montréal, résument habilement la toile de fond de Playing Hard, le nouveau documentaire de Jean-Simon Chartier.

On y suit le producteur et son équipe ainsi que le directeur artistique Jason VandenBerghe et le chef de produit Luc Duchaine dans le processus de création et de conception de For Honor, un jeu qui a voulu révolutionner les combats à l’épée virtuels.

Et ce n’est pas une mince tâche : 85 % des jeux vendus dans le monde sont des reprises ou des suites de titres existants. Il est très coûteux et très risqué pour des studios de développer de nouveaux concepts.

Ubisoft a mis quatre ans pour produire For Honor, une période durant laquelle Jean-Simon Chartier a épié l’équipe de développeurs dans cet environnement créatif, mais sous une pression considérable.

Les équipes de développement de jeu d’un même studio sont en concurrence les unes avec les autres pour l’obtention de budgets, à chaque étape de développement.

En 2017, l’industrie du jeu vidéo a engendré des revenus de 100 milliards de dollars. C’est le double des succès commerciaux internationaux.

Chargement en cours