Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 18 septembre 2018

Plastique : des petits gestes qui font une grande différence

Publié le

Une multitude de déchets plastiques rejetés sur une plage du Panama par l'océan Pacifique.
Les déchets plastiques colonisent les océans, jonchent les rivages et altèrent la faune sous-marine.   Photo : Reuters / Carlos Jasso

Les emballages de plastique sont l'ennemi omniprésent dont on doit se débarrasser pour réduire notre empreinte écologique. La bonne nouvelle? C'est que des gestes simples nous permettent au quotidien de contourner leur utilisation.

« Le fameux Saran Wrap dans lequel on emballe nos restants; il existe une pellicule de cire d’abeille [dont on peut faire le même usage]. »

Un substitut réutilisable facile à adopter, souligne Jimmy Vigneux, co-instigateur du programme Mission 100 tonnes.

« Le shampoing en barre aussi évite d’avoir une multitude de bouteilles à mettre au recyclage. »

Ces petits gestes personnels permettront de changer les habitudes collectives et, ultimement, de faire pression sur les entreprises et les gouvernements. »

Et il ne faut pas avoir peur de faire passer le message, dit Jimmy Vigneux. Il faut dire aux propriétaires et aux employés d’épicerie que le suremballage est dommageable pour l’environnement.

« Il faut qu’ils parlent fort pour changer leurs habitudes, et c’est là qu’ils pourront faire changer les lois. »

La somme des initiatives personnelles permettra de changer les choses.

Chargement en cours