Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du vendredi 10 août 2018

L'embourgeoisement de Parc-Extension soulève des inquiétudes

Publié le

Des personnes avec des banderoles
Les manifestants dénoncent la conversion du Plaza Hutchison en appartements de luxe.   Photo : Radio-Canada / Benoit Chapdelaine

Dans le quartier Parc-Extension, la transformation de la Plaza Hutchison en complexe immobilier de luxe, alors que l'immeuble accueille actuellement les locaux d'organismes communautaires, continue de susciter la grogne des résidents. Ces inquiétudes sont également ressenties par Hélène Bélanger, professeur au Département d'études urbaines et touristiques de l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Plusieurs dynamiques coexistent dans ce coin de la ville et le nouveau campus de l’Université de Montréal établira un lien entre le Mile-Ex, Rosemont et Parc-Extension. C’est un quartier bien situé et desservi par une station de métro, mais qui est aussi très pauvre. On commence à voir des promoteurs qui souhaitent développer de nouveaux quartiers à proximité du nouveau campus.

Selon Mme Bélanger, la pression immobilière qui découle de l’arrivée de l’Université de Montréal aux abords du quartier pourrait créer une demande accrue pour des logements de la part d’une population qui est différente de celle déjà en place, soit des étudiants et des professionnels qui pourront acheter des immeubles et qui voudront peut-être les convertir en condos, ajoute-t-elle.

Le phénomène observé dans plusieurs autres quartiers montréalais se reproduit dans celui-ci, mais dans ce cas-ci, il a des effets importants sur une population démunie, qui souvent ne parle ni français ni anglais, et qui est composée de nouveaux arrivants qui ne sont pas outillés pour faire valoir leurs besoins et manifester.

Ce à quoi fait face Parc-Extension, résume Mme Bélanger, c’est d’abord un déplacement physique causé par la promotion immobilière et l’augmentation de la valeur foncière, mais aussi par la dispersion du tissu social d’un quartier par le déplacement des lieux de culte, des organismes communautaires et des écoles de francisation.

Un quartier à la croisée des chemins

La Plaza Hutchison est située en face de la place de la Gare, qui a été réaménagée pour répondre à des besoins en matière d’espaces publics, une autre mesure de revitalisation qui avait été critiquée par la population de Parc-Extension.

Les manifestants ont peur, parce que Parc-Extension est un quartier où les locataires ont des loyers relativement abordables, mais des appartements avec de nombreux problèmes : des familles nombreuses dans de petits appartements, des problèmes de salubrité et de longues listes d’attente pour accéder à un logement social et abordable.

Chargement en cours