Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 16 juillet 2018

La France championne : « une victoire qui fait du bien »

Publié le

Les partisans de la France célèbrent la victoire de leur équipe en finale de la Coupe du monde de la FIFA.
Les partisans de la France célèbrent la victoire de leur équipe en finale de la Coupe du monde de la FIFA.   Photo : Getty Images / Eduardo Munoz Alvarez

L'équipe de France a triomphé à la Coupe du monde de la FIFA, dimanche. Des milliers de partisans ont célébré ce deuxième titre en 20 ans sur Le Plateau-Mont-Royal, à Paris et aussi à Bordeaux, où se trouve en vacances le journaliste Thomas Gerbet.

« La nuit a été courte. Ça résonne encore dans ma tête, les chants, les cris et les klaxons. Au coup de sifflet final, ç'a pété comme un bouchon de champagne! », témoigne-t-il.

Présenté dans un stade pour 30 000 partisans bordelais, le match s’est terminé par une grande fête sur le terrain, une communion euphorique. Résultat? « Une joyeuse anarchie » en ville.

Thomas Gerbet parle même d’une victoire qui était nécessaire pour les Français. « Les dernières années n’ont pas été faciles alors que lorsque les Français se rassemblaient [depuis 2015-2016], c’était pour pleurer. Après Charlie Hebdo, la prise d’otage dans une épicerie, les attentats au Stade de France, du Bataclan, etc., il y avait une envie de se rassembler pour une célébration positive. »

Certains partisans, encore marqués par les événements des dernières années, ont surmonté leurs craintes encore présentes pour se joindre aux célébrations sur les terrasses et en ville.

« Il n’y a que le sport qui peut nous offrir de telles émotions et de telles scènes », conclut le journaliste.

Chargement en cours