•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vols d’Alexi : trouver des billets moins chers en exploitant les erreurs des compagnies aériennes

Gravel le matin

Avec Alain Gravel

Les vols d’Alexi : trouver des billets moins chers en exploitant les erreurs des compagnies aériennes

Audio fil du mardi 3 juillet 2018
Une femme se tient devant la baie vitrée d'un aéroport pendant qu'un avion décolle sur la piste devant elle.

Google indique qu'il reste préférable de se rendre à l'aéroport à l'avance même si son application prévoit un retard.

Photo : iStock / anyaberkut

Quand, il y a deux ans, Alexi Roy a trouvé un vol aller-retour Montréal-Paris à 135 $ au lieu des 900 $ habituels, le programmateur informatique s'est dit qu'il y avait là une faille à exploiter. Son idée est, depuis, devenue le site Les vols d'Alexi, un service d'alerte qui déniche des vols pas chers pour les Québécois.

Alexi Roy a mis deux ans à créer un logiciel qui permet de suivre en temps réel le marché aérien pour repérer les erreurs de prix des compagnies aériennes.

Comment ça fonctionne?

Le site Les vols d'Alexi propose deux services d’abonnement, un gratuit qui permet de recevoir 30 % des aubaines, et un payant pour n'en manquer aucune. Le service indique également sur quel site réserver les billets et suggère des activités à faire à destination.

Alexi Roy souligne que le service convient particulièrement aux voyageurs qui n'ont pas de destination précise en tête et sont prêts à partir parfois au dernier moment.

Modèle d’affaires

Alexi Roy précise qu’il ne reçoit pas de commission sur les vols et que son modèle d’affaires repose uniquement sur l’abonnement Premium payant.

En quatre mois d’existence, le site compte déjà 100 000 abonnés. L’objectif d’Alexi Roy? Un million de Québécois abonnés à son service.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Tout un matin

  • Le 15-18

  • Ça s'explique

  • Mêlée politique

  • Flash info