Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 25 juin 2018

Bébé oublié dans une voiture : comment prévenir ce genre de drame?

Publié le

Un jeune enfant dans un siège d'auto
Un jeune enfant dans un siège d'auto   Photo : iStock

« C'est le changement de routine, avec un jeune enfant qui ne parle pas, qui amène à l'oublier dans la voiture. Personne n'est à l'abri [de ce genre d'oubli] », observe la coach familiale Hélène Fagnan. Elle conseille quelques mesures à mettre en place pour éviter ce genre de drame.

Vendredi en fin de journée, un poupon de 6 mois a été retrouvé mort dans l'auto de son père, dans le sud-ouest de Montréal. En 2016, un enfant d'un peu moins de 1 an avait été découvert sans vie dans le véhicule de son père à Saint-Jérôme.

Les conseils d’Hélène Fagnan, coach familiale et fondatrice de Nanny Secours :

  • Mettre une alarme sur son téléphone qui sonne tous les jours à la même heure et nous fait penser à l’enfant.
  • Placer son téléphone dans le banc de l’auto à côté de l’enfant, car on se rendra vite compte qu’on a oublié son cellulaire.
  • Installer un miroir dans l’auto pour regarder l’enfant, et le changer de place toutes les trois ou quatre semaines pour ne pas installer de routine qui ferait perdre l’habitude d’y jeter un coup d’œil.

Le rôle des garderies et des passants

Hélène Fagnan estime également que les garderies pourraient prendre les présences des enfants chaque matin et communiquer les absences aux parents.

Elle conseille par ailleurs à tout le monde de développer le réflexe d’être attentif à l’intérieur des voitures quand on traverse un stationnement. Elle raconte avoir déjà sauvé la vie d’un enfant en remarquant sa présence dans une voiture stationnée dans un centre commercial.

Hélène Fagnan mentionne enfin les applications comme Waze, qui propose une option pour programmer un rappel, ou encore des prototypes d’alarme sur les sièges auto pour enfants. Toutefois, la spécialiste recommande d’être prudent avec ces installations qui donnent un faux sentiment de sécurité et qui déresponsabilisent les parents.

Chargement en cours