•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gravel le matin

Avec Alain Gravel

Propos du ministre Barrette sur les Autochtones : « inadmissibles »

Audio fil du vendredi 22 juin 2018
Le ministre Barrette entouré de micros de journalistes.

Le ministre Barrette est dans l'embarras pour des propos visant des Autochtones.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Le Dr Samir Shaheen-Hussain, pédiatre-urgentiste et professeur adjoint à la Faculté de médecine de l'Université McGill, juge « complètement inadmissibles » les propos du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, au sujet du transport d'enfants des communautés éloignées par avion-ambulance.

« Si votre enfant doit être transporté, que vous êtes le parent et que vous êtes agité ou intoxiqué, vous ne pourrez pas monter dans l’avion », a affirmé le ministre plus tôt ce mois-ci. Ces propos ont été perçus comme discriminatoires par des chefs autochtones, et le ministre a présenté ses excuses, jeudi.

Dr Samir Shaheen-Hussain regrette que Gaétan Barrette ne fasse pas selon lui la différence entre l’agitation – un comportement qui peut être légitime pour un parent qui voit son enfant malade devoir être emmené loin de chez lui – et l’intoxication.

La question du transport des enfants accompagnés n’est d’ailleurs pas particulière aux régions éloignées, souligne-t-il. « À Montréal aussi les ambulanciers peuvent refuser que les parents accompagnent leur enfant s’ils estiment que ça va nuire à leurs soins. »

Dr Samir Shaheen-Hussain ajoute qu’il est très rare que le personnel hospitalier se plaigne du comportement des parents des enfants transportés depuis des communautés éloignées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Tout un matin

  • Le 15-18

  • Ça s'explique

  • Mêlée politique

  • Flash info