Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 12 juin 2018

Que vaut l’entente entre Donald Trump et Kim Jong-un?

Publié le

Kim Jong-un et Donald Trump tiennent des documents de l'entente sur la dénucléarisation de la Corée du Nord et marchent devant des drapeaux de leur pays respectif.
Kim Jong-un et Donald Trump lors de leur sommet l'hôtel Capella à Singapour.   Photo : Reuters

Sans garantie ni échéancier, la question de la valeur de l'entente entre Donald Trump et Kim Jong-un se pose, indique Benoît Hardy-Chartrand, de la Chaire Raoul-Dandurand.

La poignée de main entre les deux dirigeants qui se rencontraient à l'occasoin d’un sommet historique à Singapour, lundi, avait l’air sincère, et ils paraissaient très enthousiastes, note Benoît Hardy-Chartrand, chercheur associé à la Chaire Raoul-Dandurand de l’Université du Québec à Montréal.

Selon le document signé à l'issue de leur rencontre, les États-Unis et la Corée du Nord travailleront à une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

« On n’a pas obtenu plus que ce que l’on savait déjà de Kim Jong-un », estime Benoît Hardy-Chartrand.

Il explique que le document signé est relativement court et contient très peu de détails.

Tant qu’il n’y aura pas d’actes posés, la Corée du Nord pourra revenir sur cette entente.

Benoît Hardy-Chartrand

Benoît Hardy-Chartrand souligne que Donald Trump a accordé des concessions importantes à la Corée du Nord, qui sort gagnante de cette rencontre. D’une part, les États-Unis ont accepté de ne plus mener d’exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud. D’autre part, le président américain a laissé entendre qu’il pourrait retirer les troupes américaines du Sud.

Chargement en cours