Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 28 mai 2018

Comment éviter les situations gênantes avec les assistants vocaux?

Publié le

Une enceinte de forme cylindrique bicolore posée sur un comptoir
L'enceinte connectée de Google, le Google Home   Photo : Reuters / Peter Hobson

Un couple de l'Ohio a eu une bien mauvaise surprise quand une conversation privée a accidentellement été enregistrée et envoyée à des amis par un assistant vocal. Le chroniqueur techno Pascal Forget donne quelques conseils pour éviter ces incidents embarrassants.

Il faut savoir que les assistants vocaux écoutent en permanence, dans l’attente de la prononciation du mot d’éveil qui les activera. Il suffit donc de prononcer à haute voix « Alexa » (dans le cas de l’assistant vocal d’Amazon) et « OK Google » (pour celui de Google) pour déclencher le fonctionnement de ces appareils.

Afin d'éviter d’activer sans le vouloir ces assistants vocaux, il est possible de changer le mot d’éveil pour un mot moins usuel, affirme Pascal Forget.

L’accès au carnet d’adresses peut aussi être désactivé à même l’application. L’assistant vocal ne pourra donc pas envoyer par mégarde des enregistrements ou des informations à autrui.

Par ailleurs, il y a moyen de désactiver l’écoute en permanence en appuyant sur un bouton sur l’appareil. « Ça enlève par contre l’utilité s’il faut toucher l’appareil pour l’utiliser », souligne M. Forget.

Pascal Forget conseille également aux gens d’éviter de placer l’assistant vocal dans des pièces sensibles, comme le bureau ou la chambre.

Chargement en cours