Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mercredi 18 avril 2018

Un Québécois condamné à 4 ans de prison pour un accident ayant causé la mort à Cuba

Publié le

Une plage de Cuba
Une plage de Cuba   Photo : iStock

Toufik Benhamiche passait de belles vacances à Cuba lorsqu'il a perdu le contrôle du bateau qu'il conduisait et a accidentellement tué une touriste ontarienne, Jennifer Ann Marie Innis. Il a été condamné à 4 ans de prison pour homicide par imprudence, un jugement que dénonce son avocat, Me Julius Grey.

« Ce n’est pas une question politique ou une question de corruption, c’est une question de conflit d’intérêts », affirme Me Grey. Il explique qu’étant donné que l’entreprise qui lui a loué le bateau appartient à l’État, la justice cubaine veut attribuer la responsabilité entière à M. Benhamiche pour éviter de payer une indemnisation à la famille de la victime ontarienne.

La compagnie cubaine qui lui a loué le bateau ne lui aurait offert que des explications sommaires sur la conduite du bateau de type rapide, sans entraînement quelconque, affirme Me Grey.

De plus, selon lui, M. Benhamiche n’aurait jamais été condamné au Canada pour un tel accident. Pour condamner quelqu’un pour homicide involontaire par négligence, « il faut sortir de façon marquée des comportements normaux, par exemple la jeune femme ayant voulu sauver les canards sur l’autoroute », explique Me Julius Grey.

Généralement, un accident est un accident.

Me Julius Grey, avocat de Toufik Benhamiche

Me Grey a confirmé qu’une action sera intentée au Canada contre la compagnie Sunwing.

Chargement en cours