Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du vendredi 6 avril 2018

Prolongement de la ligne bleue : la Chambre de commerce de l’est de Montréal reste vigilante

Publié le

Plan de la ligne bleue incluant les stations projetées Pie-IX, Viau, Lacordaire, Langelier et Anjou
Le projet le plus récent comprend cinq nouvelles stations jusqu'à l'arrondissement d'Anjou.   Photo : Radio-Canada

Le gouvernement devrait annoncer, lundi, le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal. Si elle s'en réjouit, notamment pour les multiples retombées envisagées dans l'est de la métropole, Christine Fréchette, présidente de la Chambre de commerce de l'est de Montréal, surveillera avec attention l'évolution du projet. Elle garde en mémoire les nombreuses annonces antérieures.

On est très contents, mais on sera en même temps vigilants pour nous assurer que le projet suit son cours et que ça sera réellement réalisé. [...] Si tout va de l’avant, c’est une excellente nouvelle pour l’est de Montréal.

Christine Fréchette

Le projet est dans les cartons depuis les années 70, rappelle Mme Fréchette. Cette fois-ci, elle croit que les étoiles sont bien alignées, avec l’implication du fédéral et du provincial.

« On a bon espoir qu’on pourra bénéficier du prolongement de ces cinq stations qui vont créer un vrai effet de levier pour le développement économique de l’est de Montréal. Ce sera d’autant plus important que l’ouest de Montréal aura le Réseau express métropolitain, et qui rendra l’ouest encore plus attractif », ajoute Mme Fréchette.

Christine Fréchette est d’avis que le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal facilitera le recrutement de la main-d’œuvre pour les entreprises du secteur. Elle croit aussi que cela permettra de retirer de nombreux véhicules des routes, ce qui nécessitera une réorganisation des services de transport en commun.

Enfin, le prolongement du métro contribuera au développement d’artères commerciales comme Jean-Talon Est, mentionne Mme Fréchette.

Chargement en cours