Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 20 mars 2018

Les voitures autonomes seront plus sécuritaires que celles conduites par un humain, croit un spécialiste

Publié le

Autonomous Drive, Self-Driving Vehicle
Les premiers véhicules autonomes sans pilote à l'assaut des routes de l'Arizona.   Photo : Getty Images / Olivier Le Moal

Malgré le premier accident mortel impliquant une voiture autonome, Nicolas Saunier, professeur spécialisé en transport intelligent à Polytechnique Montréal, croit que, dans le futur, elles seront plus sécuritaires que les véhicules conduits par un humain.

Je suis quelqu’un d’optimiste et j’ai confiance en la technologie. À terme, il n’y a aucun doute pour moi que l’ordinateur sera plus sécuritaire. Il faut se rappeler qu’il y a des centaines de morts par années sur nos routes au Québec.

Nicolas Saunier

D’ici là, les travaux de recherche doivent se poursuivre. Nicolas Saunier attend aussi les résultats de l’enquête pour savoir ce qui s’est passé. « Est-ce l’opérateur? Le système automatisé est en cause parce qu’il n’a pas détecté le piéton. Une fois qu’on sera capable de bien établir la cause, on pourra déterminer si on peut continuer les tests et dans quelle mesure », dit-il.

Dans la nuit de dimanche à lundi, une voiture autonome a happé à mort une piétonne à Tempe, en banlieue de Phoenix, aux États-Unis. Depuis, Uber, l’entreprise propriétaire de l’automobile, a suspendu tous ses tests de conduite autonome.

Des inquiétudes justifiées

Nicolas Saunier comprend les préoccupations de la population face à cette nouvelle technologie. « Les inquiétudes sont tout à fait légitimes, mais il faut voir au-delà de l’incident tragique. Les voitures autonomes sont-elles plus sécuritaires qu’un conducteur humain? On ne peut pas répondre à cette question pour l’instant », poursuit Nicolas Saunier.

Même si la voiture autonome de Google a conduit 4 millions de miles sur les routes, ces tests ne donnent pas suffisamment de statistiques pour savoir si elle est plus sécuritaire qu’un conducteur humain, poursuit Nicolas Saunier. Il rappelle cependant que plusieurs fonctionnalités automatisées figurent déjà dans les voitures.

Chargement en cours