Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Audio fil du mardi 13 mars 2018

Du fentanyl pour exécuter des prisonniers américains

Publié le

Peine de mort injection
Peine de mort injection   Photo : iStock

Des États américains veulent utiliser du fentanyl dans leur cocktail pour les exécutions de condamnés à mort, malgré la controverse entourant l'opiacé de synthèse et les inquiétudes liées à son utilisation.

« Il y a de fortes chances que le mélange fonctionne mal », affirme Francis Langlois, membre associé de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand.

De grandes compagnies pharmaceutiques américaines refusent de fournir les États en produits mortels, et les prisons cherchent des solutions.

Certains États voient donc dans le fentanyl, une des drogues au cœur de la hausse marquée de surdose d’opioïdes aux États-Unis, une solution de rechange aux médicaments usuels.

Les interactions du fentanyl avec les deux autres médicaments du « cocktail de la mort » ne sont pas très connues, explique Francis Langlois.

Il est possible qu’il arrive la même chose que l’année dernière, alors qu’un détenu avait souffert pendant des heures sur la table.

Francis Langlois

Le cocktail de la mort est composé de trois médicaments : un pour endormir le patient, l’autre pour paralyser les muscles, et le troisième pour arrêter le coeur.

Chargement en cours