Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 15 janvier 2018

Une application montréalaise pour désengorger les rues de… Mexico!

Publié le

Congestion à l'approche de l'échangeur Turcot sur la 20 est.
Congestion à l'approche de l'échangeur Turcot sur la 20 est.   Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

L'entreprise montréalaise Netlift lance ces jours-ci son application de covoiturage à Mexico dans l'espoir d'améliorer la fluidité de la circulation de la ville, qui serait la plus congestionnée au monde.

« La congestion routière à Mexico est une catastrophe pour plusieurs raisons, mais l’une d’entre elles, c’est la sécurité. Les femmes conduisent seules pour des raisons de sécurité, ce qui fait que le parc automobile est important, et le nombre de sièges libres dans les voitures est toujours plus grand », indique Marc-Antoine Ducas, président de Netlift.

Et pourquoi ne pas déployer Netlift à Montréal?

« Montréal est déjà une ville fonctionnelle. Les critères du succès du covoiturage ne sont pas réunis à Montréal. La Ville est très favorable à l’automobile, il n’y a pas de péage, il y a beaucoup de stationnements gratuits et l’essence est vendue à faible prix. »

Comment fonctionne Netlift?

L’utilisateur de Netlift qui offre d’accueillir des passagers doit prouver qu’il ferait son trajet même s’il n’utilisait pas l’application. De plus, explique Marc-Antoine Ducas, le montant échangé doit servir à payer les dépenses, soit l’essence et le stationnement.

Chargement en cours