Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mercredi 22 novembre 2017

Trop de sel dans l’alimentation des Canadiens

Publié le

Une dame ajoute du sel à son repas.
Une dame ajoute du sel à son repas.   Photo : iStock

Les Canadiens consomment trop de sodium, et mettre moins de sel à table ne changera rien. Il faut réduire la consommation d'aliments transformés et cuisiner plus, note le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l'Institut de cardiologie de Montréal.

Pour suivre les recommandations de Santé Canada, le Canadien moyen devrait réduire de moitié sa consommation quotidienne de sel, pour la faire passer de 3400 milligrammes (mg) par jour, soit environ 2 cuillères à thé, à une dose se situant entre 1500 et 2400 mg.

Tous les aliments transformés sont riches en sel, spécialement au Canada. Les soupes, les jus de tomate, les muffins, le fromage, le pain... il y en a pas mal partout et en trop grande quantité. Ce qu’on ajoute à la table ne représente même pas 10 % de la consommation du sel.

Le Dr Martin Juneau

Le Dr Martin Juneau souligne qu'il y a un lien entre la consommation de sodium et les problèmes de santé.

Plus la consommation de sel augmente dans un pays, plus l’hypertension est élevée, plus il y a d’accidents cérébraux vasculaires et d’accidents cardiaques.

Le Dr Martin Juneau

Alimentation idéale

Le Dr Martin Juneau fait remarquer que le meilleur guide alimentaire de la planète est celui du Brésil. Ironiquement, un Québécois, le Dr Jean-Claude Moubarac, maintenant professeur en nutrition à l’Université de Montréal, a participé à son élaboration.

Son approche est de dire aux gens de limiter les aliments hypertransformés. S’ils font ça déjà, c’est un très gros pas, et en cuisinant à la maison, les gens diminuent leur apport en sel énormément.

Le Dr Martin Juneau

Le Dr Martin Juneau rappelle que le message véhiculé par les spécialistes est de privilégier un régime méditerranéen, qui comporte notamment beaucoup de grains entiers, de poissons, de viandes blanches, de fruits et légumes, mais moins d’aliments transformés, de protéines animales, de viandes rouges et de charcuterie.

Industrie alimentaire

Le Dr Martin Juneau mentionne qu’au-delà du comportement individuel du consommateur, l’industrie doit abaisser la quantité de sel dans les aliments transformés. « Il y a eu une petite baisse au cours des dernières années, mais c’est loin d’être suffisant. L’industrie doit s’ajuster. Il doit y avoir un message clair du gouvernement. »

Chargement en cours