Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mercredi 7 juin 2017

Un intérêt renouvelé pour le Grand Prix du Canada

Publié le

Le départ du Grand Prix du Canada en 2016
Le départ du Grand Prix du Canada en 2016   Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Le 50e Grand Prix du Canada aura lieu en fin de semaine, du 9 au 11 juin. François Dumontier, le président et chef de la direction de l'événement, a senti une effervescence renouvelée.

Il y a clairement un effet Lance Stroll.

François Dumontier

Le jeune homme de 18 ans en est à sa première année dans le monde de la F1, après une saison couronnée de succès en F3 en Europe.

M. Dumontier a déclaré qu’on peut constater un intérêt renouvelé des amateurs et des fans envers le héros local.

Questionné au sujet de l’exploitation sexuelle qui augmente durant la fin de semaine du Grand Prix, M. Dumontier a affirmé être « tanné » qu’on lui en parle.

« Notre travail, c’est d’organiser le Grand Prix, la course de voitures. […] Nous sommes évidemment contre toutes les formes d’exploitations sexuelles. Je continue de dire qu’on devrait s’attaquer à ce phénomène-là en visant les grands évènements montréalais de façon plus large. »

Une course encore plus spectaculaire

Avec la nouvelle réglementation, les voitures 2017 sont plus rapides. Des nouveaux ailerons rendent les voitures plus aérodynamiques et des pneus plus larges permettent aux voitures d’atteindre de nouvelles pointes de vitesse.

Les simulations présaison de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) permettent de prévoir une amélioration des temps sur le circuit Gilles-Villeneuve, ce qui a forcé les organisateurs à en modifier certaines zones.

Le son qu’on a perdu il y a quelques années sera de retour.

François Dumontier

Chargement en cours