Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du jeudi 13 juin 2019

Le céleri coûte cher à cause des changements climatiques

Publié le

Photo de céleri sur une table en bois.
Du céleri   Photo : iStock

La sécheresse en Californie est la principale raison de la hausse du prix du céleri au Québec depuis cet hiver, explique Sylvain Charlebois, professeur de distribution et politiques agroalimentaires à l'Université Dalhousie. « Cet hiver, il y a eu un manque de stocks à cause des températures en Californie, qui vend beaucoup de céleri au Québec. »

Pour Sylvain Charlebois, les changements climatiques ont assurément une influence sur le prix des fruits et légumes depuis une trentaine d’années.

Les prix sont beaucoup plus volatils qu’auparavant. Il n’est pas rare de voir [le prix] d’un produit augmenter de 25 à 30 % en un mois.

Sylvain Charlebois

Sylvain Charlebois rappelle que, par le passé, le chou-fleur, le brocoli ou encore la laitue romaine ont connu des augmentations de prix soudaines.

Chargement en cours