Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 28 mai 2019

Enfants autistes isolés dans des placards : cri du coeur d'une mère

Publié le

Voici une des salles d'apaisement utilisées à l'école L'Étincelle. Elle mesure 1,80 mètres sur 1,30 mètres. Le personnel utilisé un matelas pour éviter que la porte ne se ferme lors des crises.
Voici une des salles d'apaisement utilisées à l'école L'Étincelle. Elle mesure 1,80 mètres sur 1,30 mètres. Le personnel utilisé un matelas pour éviter que la porte ne se ferme lors des crises.   Photo : Courtoisie

Des enfants autistes de l'École de L'Étincelle sont isolés dans des placards ou des chambres électriques lorsqu'ils sont en crise. Une situation qui consterne Kathleen Salvail, membre fondatrice de la Coalition autisme Québec.

Depuis l'an dernier, en raison d'une population record d'élèves autistes et des locaux qui débordent, le personnel doit utiliser des placards comme salles d'apaisement pour les enfants en crise.

« On ne traite même pas les animaux comme ça. Ces pièces n’ont rien d’apaisant. C’est dégueulasse », s'indigne-t-elle.

Pour celle qui est également mère de deux enfants autistes, le manque d’argent et de ressources dans les écoles est révoltant.

« Il y a un manque chronique de ressources, et ça compromet les services. Les professeurs le disent : ils ne sont même pas capables de faire leur job pour aider nos enfants. »

Chargement en cours