•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Je me sens libéré » – Luc Ferrandez

Gravel le matin

Avec Alain Gravel

« Je me sens libéré » – Luc Ferrandez

Audio fil du mercredi 15 mai 2019

Photo : Radio-Canada / Laurence Dompierre-Major

Le maire démissionnaire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, estime avoir été muselé par le comité exécutif de la Ville de Montréal. Il a donc choisi de quitter l'administration Plante. Cependant, il ne compte pas rester longtemps au chômage.

Pour son avenir, Luc Ferrandez explique qu’il « hésite entre l’aménagement des villes et la gestion de projet, et les médias et la sensibilisation au quotidien », n’excluant pas l'idée de devenir chroniqueur un jour.

Valérie Plante a tout fait pour me retenir. Elle ne m’a pas poussé vers la porte de sortie.

Luc Ferrandez

Le maire du Plateau-Mont-Royal démissionne en prenant la défense de la mairesse Valérie Plante et explique qu'il n'a pas l'intention de nuire à son administration.

« Je la comprends tout à fait d’avoir choisi ses batailles et je la défendrai toujours, parce que je sais la réalité avec laquelle elle vit, assure-t-il. Ceci étant dit, moi, je trouve qu’on a pris les mauvaises décisions. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi