Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 23 avril 2019

« La vieillesse est une aventure », affirme Fernand Dansereau

Publié le

Le cinéaste Fernand Dansereau
Le cinéaste Fernand Dansereau   Photo : L’Atelier Distribution Films

À l'heure où la société est obsédée par la jeunesse, le cinéaste Fernand Dansereau va à contre-courant et s'intéresse plutôt à la vieillesse. Il présente au grand écran son troisième documentaire sur le sujet, Le vieil âge et l'espérance.

Après Le vieil âge et le rire en 2012, puis L’érotisme et le vieil âge en 2017, le cinéaste Fernand Dansereau sort le dernier film de sa trilogie : Le vieil âge et l’espérance.

Trouver des réponses simples au vieillissement, histoire de garder un peu de sérénité, c’est l’objectif que s’est donné l’homme de cinéma.

« Ce que j’expérimente comme personne âgée, c’est que je n’ai jamais autant appris que ce que j’apprends ces années-ci, raconte-t-il. [...] Il va falloir qu’on s’invente des façons de vieillir qui soient toutes nouvelles, positives et intéressantes et qui permettent que la vie reste fascinante. »

Même si son documentaire lui a permis de retrouver des qualités qu’il avait à l’adolescence, comme le désir de découvrir, Fernand Dansereau, âgé de 91 ans, estime qu’il en est à son dernier film.

« Pour faire un documentaire ou un long métrage au Québec, ça prend une énergie considérable. Je pense que je ne saurai plus la trouver », croit-il.

Chargement en cours