Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du jeudi 11 avril 2019

Ce champignon résistant aux antifongiques inquiète

Publié le

Vue au microscope de la bactérie E. coli
Des bactéries vues au microscope.   Photo : iStock

Un champignon microscopique cause des maux de tête aux employés d'un hôpital de New York. Candida auris inquiète aussi la communauté scientifique en raison de sa grande résistance aux antifongiques et du danger qu'il représente pour les personnes ayant un faible système immunitaire.

À l’hôpital Mont Sinaï de New York, un homme est mort après avoir été en contact avec cette levure dont on ne connaît pas la provenance ni la souche.

« C’est une petite levure qui ne fait pas partie de la flore normale de l’humain, et ça semble venir de l’environnement, mais on ne sait pas encore d’où ça surgit au départ. On en retrouve présentement sur quatre continents », dit la microbiologiste-infectiologue Caroline Quach.

Selon la médecin, Candida auris est apparenté à la levure qui cause le muguet buccal chez les bébés ainsi que les vaginites.

Or, ce champignon est dangereux, car il est résistant aux médicaments et aux détergents utilisés en centres hospitaliers.

« Il y a des bactéries et des champignons qui deviennent complètement imperméables à toutes les armes qu’on a pour les contrer. Donc ça devient pratiquement impossible de traiter un patient qui en est atteint », indique la Dre Quach.

À l’hôpital Mont Sinaï de New York, il a fallu retirer et remplacer des sections de murs et du plafond pour parvenir à éradiquer le champignon des parois contaminées.

Chargement en cours