Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 8 avril 2019

Voici ce que fera David Saint-Jacques dans l'espace

Publié le

Une photo prise l'ISS sur laquelle on peut voir la Terre vue de l'espace et plus précisément l'ouragan Lane.
La Station spatiale internationale tourne autour de la Terre depuis son lancement en 1998.   Photo : Reuters / NASA

Un peu plus de quatre mois après être monté à bord de la Station spatiale internationale, l'astronaute David Saint-Jacques s'apprête à faire sa première sortie. Selon Olivier Hernandez, de délicats travaux d'entretien attendent l'astronaute et sa collègue Anne McClain, qui gravitent autour de la Terre à une vitesse de 27 600 km/h.

Selon le directeur du Planétarium Rio Tinto de Montréal, le duo d’astronautes devra entre autres remplacer des batteries, ériger une structure et, surtout, installer un câble qui renforcera le lien entre le bras canadien et la station spatiale.

Olivier Hernandez précise que l’exercice n’est pas routinier. « C’est une opération contraignante et exigeante », souligne-t-il. M. Hernandez ajoute que c’est aussi un long processus, avec plusieurs manipulations à enchaîner.

Selon le directeur, une fois dans leur combinaison, les astronautes doivent rester plusieurs heures dans un sas avant de sortir dans l’espace, pour des fins de mise sous pression. L’exercice se répète après la sortie pour dépressuriser la combinaison. « Il faut que cette combinaison soit capable de vous maintenir dans un environnement avec de l’oxygène, avec une atmosphère », ajoute M. Hernandez.

Un astronaute dans son scaphandre.
L'astronaute David Saint-Jacques à l'entrainement avant le départ pour la station spatiale internationale Photo : Radio-Canada

Cette fameuse combinaison est constituée de 16 couches protectrices qui sont conçues pour faire face à des variations de température allant de 150 °C à -120 °C. « Comme la station spatiale fait le tour de la Terre en 90 minutes, les écarts de température sont grands. »

La Station spatiale internationale a une envergure comparable à la longueur de cinq patinoires de hockey. David Saint-Jacques sera le premier astronaute canadien à effectuer une sortie extravéhiculaire depuis 12 ans.

Chargement en cours