•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Habitation : diminution généralisée des taux d'inoccupation à Montréal

Gravel le matin

Avec Alain Gravel

Habitation : diminution généralisée des taux d'inoccupation à Montréal

Audio fil du mercredi 3 avril 2019
Logement à louer à Montréal

Logement à louer à Montréal

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Pasquale Harrison-Julien

Il est de plus en plus difficile de trouver un logement à Montréal alors que la région métropolitaine affiche ses plus bas taux d'inoccupation en 14 ans. Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), cette pénurie touche tous les quartiers de Montréal.

Francis Cortellino, analyste à la SCHL, indique que soit les taux d’inoccupation à Montréal sont stables, soit ils ont diminué. Toutefois, la tendance est globalement à la baisse et ce taux a perdu deux points de pourcentage en deux ans dans la région.

Le taux d’inoccupation est maintenant de 1,9 % dans le Grand Montréal. À Toronto et à Vancouver, ce taux est d'environ 1 %.

Selon M. Cortellino, deux grands facteurs peuvent expliquer l’actuelle crise du logement à Montréal : la hausse de la migration nette et la forte demande d'appartements de la part d’étudiants étrangers et de travailleurs temporaires, ainsi que le changement d’habitudes des jeunes couples. L’analyste précise que les jeunes reviennent au marché locatif en raison notamment du prix élevé de l’immobilier depuis quelques années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Tout un matin

  • Le 15-18

  • Ça s'explique

  • Mêlée politique

  • Flash info