Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du jeudi 21 mars 2019

Des forums en ligne berceaux de sous-cultures violentes

Publié le

Un internaute navigue sur des forums.
Un internaute navigue sur des forums.   Photo : CBC

Le tireur de Christchurch écumait les coins les plus reculés du web. Dans les jours qui ont suivi son passage à l'acte, il a été révélé qu'il était très connecté à des forums de discussion dans lesquels il n'y a pas de limite à ce qui peut être dit et diffusé.

La chroniqueuse Marie-Eve Tremblay a exploré cet univers sordide avec le journaliste Jeff Yates.

Un de ces sites, c’est 4chan, un forum anonyme né en 2003 et fondé à la base pour l’échange d’images issues de la culture populaire japonaise. Depuis, les canaux de discussion se sont diversifiés et subdivisés jusqu’à donner naissance à de véritables sous-cultures.

Un de ces canaux, POL, en est un sur lequel ça brasse particulièrement, prévient Marie-Eve Tremblay. Dans ce canal, les internautes utilisent des images-chocs en réponse aux discours politiquement corrects. Ici, la libération de la parole est sans limites. On y fait l’apologie – souvent à des fins « humoristiques » – du nazisme, de la pédophilie, du machisme, du blasphème, du meurtre, du suicide, etc.

Jeff Yates précise aussi qu’il y a sur ces forums une surenchère du choquant; une course, en quelque sorte, pour repousser les limites.

« C’est inscrit dans la culture du site : "Nous, on est différent du reste du web. Ici, c’est le Far West. Si tu viens ici, tu dois faire partie de la culture du site", mais cette culture, on pourrait la qualifier de toxique, même si eux diraient plutôt que c’est de l’humour et que c’est nous qui ne comprenons pas », précise Jeff Yates.

Et pour ceux qui trouvent qu’il y a trop de modération des commentaires sur 4chan, il existe d’autres lieux du web, plus souterrains encore, où il n’y a pas de limites.

Chargement en cours